Sujet du colloque

Les documents  nativement numériques offrent des possibilités de manipulation et d’organisation aujourd’hui bien maîtrisées. Un document, web par exemple, peut gérer différentes traductions d’un même contenu, on peut y chercher des mots, on peut l’hyperlier à d’autres ; dans un ensemble de documents, on peut indexer, organiser, fouiller.

Les documents historiques matériels ont une richesse de contenu qui alimente les travaux de l’historien et qui peuvent être d’un intérêt pour tous. Mais ces objets sont difficiles d’accès, physiquement comme culturellement.

Comment plonger les documents historiques  dans l’ère numérique ?

Les photographier est une première étape non triviale mais clairement insuffisante. Comment à partir des masses d’images ainsi produites obtenir des documents numériques ? Comment les annoter, les transcrire, analyser leur structure ? Comment gérer leur nombre, comment améliorer leur accessibilité ?

Le but du séminaire Historical Documents in the Digital Age est de faire un point entre historiens, conservateurs, bibliothécaires, et informaticiens sur ces questions complexes. Pour ce faire, nous avons invité différents spécialistes européens de ces problèmes à faire le bilan de leurs expériences, d’une manière accessible à tous. Ces exposés seront un prélude à des discussions thématiques que nous souhaitons fructueuses, confrontant les différentes perceptions des participants sur ces problèmes communs.

Ce séminaire est organisé par le projet DocExplore, auquel participent des historiens, des bibliothécaires et des informaticiens, français et anglais, qui vise à la construction d’une suite logicielle. Cette suite est destinée aux historiens comme aux bibliothécaires, elle facilite annotations multimédia et transcriptions, mais permet également à partir de celles-ci la création de feuilleteurs à destination par exemple d'un plus grand public.

Inscriptions

Pour assister à cette conférence, vous devez vous inscrire gratuitement sur le site web de la conférence avant le 17 octobre. Repas et pauses cafés vous sont offerts, mais nous avons besoin d'un nombre ferme et définitif suffisamment longtemps à l'avance pour pouvoir passer commande. 

Si vous ne vous êtes pas inscrits avant le 17 octobre, vous ne pourrez pas participer aux repas. Le campus fournit néanmoins de nombreuses possibilités de restauration par vos propres moyens.

Nous apprécions qu'en vous inscrivant vous indiquiez à quelle organisation - au sens large, Bibliothèque, Archive, Université, Laboratoire etc. - vous appartenez, afin de mieux anticiper notre public.

Responsables de filières d'enseignement de spécialités concernées par ce séminaire, nous ne pourrons pas nourrir de promos entières, vos étudiants sont les bienvenus mais ne les inscrivez pas. Nous voulons bien un petit mail s'il-vous-plaît pour savoir à quoi nous attendre.

Personnes connectées : 1